Tout sur le besoin en fonds de roulement

Finotor 9 Tous les articles de Finotor 9 Tout sur le besoin en fonds de roulement
All about Working Capital Requirement

Tout sur le besoin en fonds de roulement (BFR)

S’il est un indicateur qu’il faut suivre de très près, c’est bien sûr le besoin en fonds de roulement (BFR). Il s’agit d’un indicateur à court terme de l’autonomie ou de la santé financière d’une entreprise en général. Il s’agit en fait de la somme d’argent dont une entreprise a besoin pour payer ses dépenses courantes sans avoir recours aux sommes dues par ses clients.

Plus précisément, le besoin en fonds de roulement renseigne sur la capacité de l’entreprise à couvrir elle-même, par ses propres moyens, les besoins résultant des différences entre les encaissements (produits) et les décaissements (charges) suivant son cycle d’exploitation. Comment se calcule le besoin en fonds de roulement et que signifie un besoin en fonds de roulement négatif ? Pourquoi doit-il être négatif et comment améliorer votre BFR ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions auxquelles vous trouverez des réponses dans cet article.

Comment calculer le besoin en fonds de roulement ?

Le besoin en fonds de roulement est calculé à partir du bilan. Il existe deux méthodes de calcul du BFR, l’une simplifiée et l’autre plus complète. Notez que vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller financier indépendant pour vos questions sur le BFR.

1ère méthode de calcul du BFR : la méthode simplifiée

BFR = Actif circulant – Passif circulant

L’actif à court terme comprend les stocks, les créances commerciales et toutes les autres créances, et le passif à court terme comprend les dettes commerciales, les dettes fiscales et sociales et toutes les autres dettes non financières.

2ème méthode de calcul du BFR : la méthode complète

BFR = Actifs d’exploitation – Passifs d’exploitation

Les emplois d’exploitation correspondent aux stocks en cours, aux créances clients et comptes rattachés, aux effets escomptés non échus, aux autres créances et aux charges constatées d’avance. Les ressources d’exploitation correspondent aux dettes commerciales et comptes rattachés, aux dettes fiscales et sociales et aux autres dettes non financières.

Que signifie un BFR négatif ?

Rappelons que le besoin en fonds de roulement doit normalement être négatif. Cela signifie que les emplois de l’entreprise sont inférieurs à ses ressources, donc si vous avez un BFR négatif, c’est que le cycle d’exploitation de l’entreprise n’a pas induit de besoins financiers et qu’elle est en mesure d’alimenter sa trésorerie nette grâce à l’excédent généré par ses ressources.
En d’autres termes, un BFR négatif signifie simplement que l’entreprise est en parfaite santé financière. En d’autres termes, un BFR négatif signifie simplement que l’entreprise est en bonne santé financière et que sa trésorerie peut être utilisée pour faire face à ses engagements à court terme vis-à-vis de ses fournisseurs.

Pourquoi le BFR devrait-il être négatif ?

Compte tenu des nombreux avantages d’un BFR négatif, il est préférable de réduire ce montant au minimum possible afin qu’il soit toujours inférieur à zéro. Le montant du BFR traduit en fait un rapport de force entre votre capacité à recouvrer vos créances, votre capacité à obtenir des délais de paiement plus longs de la part de vos fournisseurs et votre capacité à bien gérer vos stocks.
Cela signifie que plus vous êtes en mesure de recouvrer vos créances auprès de vos fournisseurs, plus vous êtes en mesure de recouvrer vos créances auprès de vos clients et plus vous êtes en mesure de gérer vos stocks rapidement, plus votre fonds de roulement sera négatif.Il est également important de noter qu’un fonds de roulement négatif est un atout important car l’entreprise n’a pas besoin de lever des fonds ou de contracter des dettes avant de pouvoir augmenter et financer ses stocks. Elle peut donc assurer son autofinancement dans une certaine mesure.

Comment améliorer votre besoin en fonds de roulement ?

Pour une bonne gestion de l’entreprise, il est essentiel de contrôler et de toujours chercher à améliorer son besoin en fonds de roulement. Un besoin en fonds de roulement non maîtrisé peut conduire à des réorganisations, des liquidations ou même à la faillite d’une entreprise.L’amélioration du besoin en fonds de roulement consiste à agir sur les différents postes qui entrent en jeu pour son calcul. L’amélioration du besoin en fonds de roulement consiste à agir sur les différents postes qui entrent en jeu dans son calcul, à savoir les stocks, les créances et les dettes.

Optimisation des stocks

Il faut savoir que plus les stocks de l’entreprise sont importants, plus son BFR augmente. Il convient donc d’optimiser votre gestion des stocks. Les stocks représentent les différents achats de marchandises ou de matières déjà effectués par l’entité et qui sont en attente de vente ou d’utilisation pour la production. Afin d’optimiser ce poste du bilan, l’entreprise peut chercher à augmenter la rotation de ses stocks en assurant des livraisons plus rapides. Afin d’optimiser ce poste du bilan, l’entreprise peut essayer d’augmenter la rotation de ses stocks en assurant des livraisons plus rapides. Elle peut utiliser la technique du “juste à temps”, c’est-à-dire produire dès à présent en fonction de la demande disponible afin d’éviter les stocks dormants.

Réduction des créances commerciales

Les créances commerciales ont un impact très important sur le flux de trésorerie de l’entreprise, ce qui influence grandement son BFR. Plus les créances sont importantes, plus le BFR est élevé. Cependant, il est également possible de les réduire en mettant en œuvre un meilleur moyen de relance des clients ou en mettant en place un système de facturation plus efficace, ou encore en les incitant à payer immédiatement en leur accordant des réductions financières conditionnelles telles que des escomptes pour paiement anticipé. Attention toutefois au taux d’escompte que vous accordez. Vous ne voulez pas que la situation se retourne contre vous.

Augmentation des dettes commerciales

Lorsque les dettes commerciales à court terme sont trop faibles par rapport aux créances et aux stocks, le BFR est positif. En résumé, le BFR est un indicateur très important qu’il convient de surveiller. Plus il est élevé, plus il est synonyme de durabilité pour votre entreprise.

Conclusion

Le fonds de roulement est donc un aspect très important de la gestion financière d’une entreprise – il est même vital. Il est vital parce qu’il détermine la liquidité à court terme d’une organisation et contribue à maintenir un équilibre sain entre l’actif et le passif à court terme. Une bonne compréhension du fonds de roulement permet au chef d’entreprise de gérer efficacement sa trésorerie, d’honorer ses obligations envers les autorités fiscales et les fournisseurs et de maintenir son efficacité opérationnelle.

En outre, un suivi régulier du fonds de roulement permet d’identifier les problèmes potentiels de trésorerie, ce qui permet à la direction de prendre des mesures proactives pour les résoudre. Chaque jour, le chef d’entreprise ou le directeur financier peut et doit également utiliser le fonds de roulement comme un outil permettant d’évaluer la santé financière de l’entreprise et de prendre des décisions commerciales et stratégiques en connaissance de cause.

En résumé, le fonds de roulement est un élément essentiel et fondamental de la gestion financière d’une entreprise, et son importance ne saurait être surestimée. Une entreprise qui gère efficacement son fonds de roulement est mieux placée pour faire face aux incertitudes économiques croissantes d’aujourd’hui et pour tirer parti des opportunités de croissance.

You want to start a business ? Get Your free business plan template !